l'écologi(t)e

UNE TINY HOUSE ECOCONSTRUITE QUI SENSIBILISE AUX ENJEUX DE LA TRANSITION ENERGETIQUE.

L'écologi(t)e qu'est ce que c'est ?

C'est une petite maison roulante, construite à partir d’écomatériaux et équipée des dernières technologies écoresponsables, permettant à une famille d’expérimenter cet espace le temps d’une journée et d’une nuit, tout en r(e)découvrant le patrimoine paysager du territoire.

«C’est un espace d’échange, de mobilisation locale, de promotion de l’écocitoyenneté, de sensibilisation aux enjeux environnementaux. L’écologi(t)e associera un maximum d’acteurs territoriaux et membres de la société civile.»

IC-ECHANGE

Sensibiliser

Aux enjeux énergétiques et environnementaux de manière active afin de permettre une nouvelle approche de l’écoconstruction dans la construction de bâtiments résidentiels.

IC-EXPERIENCE

Accompagner

Le changement de comportements des citoyens et le passage à l’acte par l’expérimentation dans l’écologi(t)e.

IC-RENCONTRE

Renseigner

Sur les ressources, les initiatives, les connaissances et les compétences du territoire (économique, artistique, formateur, social,…) notamment via la plateforme numérique.

IC-DECOUVRIR

Découvrir

Selon l’implantation de l’écologi(t)e, permettre aux citoyens de (re)découvrir leurs patrimoines bâtis et leurs sites naturels avec simplicité et sobriété : amorcer une mise en tourisme des territoires.

«Nous avons imaginé la circulation d’un gîte écoconçu, gratuit et mobile sur le territoire.»


INNOVATION

Un mode de sensibilisation innovant à la diffusion des bonnes pratiques de l’écoconstruction. «Les modes classiques et scientifiques de sensibilisation ne fonctionnent pas et ne donne pas envie» (CLER, ARPE) Une approche


PUBLICS CIBLES

Le grand public : une population en questionnement à propos de l’écoconstruction, un public à la recherche d’expériences nouvelles, en couple ou en famille, des citoyens curieux, des scolaires et périscolaire, et des professionnels du BTP.


UNE DUREE

Pour le Grand Montauban, un projet étalé sur trois années, de la conception à la construction et de l’implantation de l’écologi(t)e à l’animation de territoire. 1er juillet 2017 / 31 décembre 2019.


DES INDICATEURS

Nb de visiteurs : 3000, nb de participants : plus de 1000 personnes (dont 300 lors de nuitées), nb de partenaires : une vingtaine, nb de nuitées : une


UNE PLATEFORME NUMERIQUE

Sur laquelle on retrouve : des ressources et des liens pour aller plus loin, la présentation du projet, la réservation et la programmation.


UN PROJET INSCRIT DANS L’ACTUALITE ECOLOGIQUE


La Conférence de Paris (COP 21), qui s’est déroulée en décembre 2015 dans la capitale française, a constitué une étape essentielle pour parvenir à un accord international afin de contenir le réchauffement global en deçà de 2°C à l’horizon 2100. L’atteinte de cet objectif nécessitera de limiter les consommations énergétiques et les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) dans les différents secteurs de l’économie notamment celui du bâtiment.

ENJEUX GLOBAUX

Valoriser le changement de paradigme : transition énergétique

Rendre visible et palpable la multitude des matériaux de l’écoconstruction

Favoriser l’émergence et l’appropriation d’une nouvelle culture énergétique

Organiser la palabre avec les citoyens (information, compréhension et réflexion)

Expérimenter les énergies renouvelables en acceptant et participant à un projet innovant

Impulser et initier les citoyens à des ateliers Do It Yourself DIY (faites le vous-même)

Recruter des familles pour le projet de Famille à énergie positive

Parier sur la complémentarité des services développement durable / culture

Nos partenaires

AVIADA

c'est une petite équipe

Valentine

Valentine

Présidente dynamique, a créé l’association AVIADA en 2016, après avoir lu Pierre Rabhi, Jean-Marie Pelt, refait le monde avec sa voisine agricultrice à la retraite et vu le film DEMAIN de Cyril Dion et Mélanie Laurent. Avant cela, elle a initié le projet de l'association Point de Fuite (PDF), qui avait pour but de valoriser le patrimoine à travers la création contemporaine en région toulousaine. (2009-2014). De 2011 à 2015, elle prend la direction de La cuisine, centre d’art et de design à Nègrepelisse (82). Entre 2013 et 2017, elle est conseillère au CESER Occitanie, dans lequel les enjeux sociétaux et environnementaux s’ouvrent à elle. Depuis, elle est responsable du service culture de la communauté de communes de Cauvaldor (46).

Emeric

Emeric

Curieux de tout, il est à l’origine du projet Ecologi(t)e, une rencontre improbable entre curiosités pour l’art et l’écologie, entre Iris Clert et l’univers des cabanes. Avant cela, après des études en école d’art à Brest (29), il a produit et réalisé des émissions de télévision et des sites internet autour de la musique électronique et de danse contemporaine. Il a créé une entreprise dédiée à la vente d’œuvres d’art contemporain avec la galerieACDC (2006 à 2014). Il en a été le directeur artistique et a participé à de nombreuses foires, notamment la FIAC de 2009 à 2014. Depuis 2014, il multiplie les expériences, tantôt aux commandes d'un restaurant éphémère bio et locavore sur le festival de Jazz à Marciac, tantôt restaurateur de véhicules anciens, et le plus souvent actif en père au foyer.

16
metres carré
4
couchages
3.5
tonnes
2018
inauguration